Quelques principes d'aménagement paysager

De nombreux jardins s’organisent en pourtour de la maison de façon aléatoire, au gré des envies et des opportunités de plantation, mais parfois avec manque de goût. Découvrez en quelques lignes certaines astuces et idées pour agencer vos aménagements extérieurs dans les règles de l’art paysager.

Les principes de base pour un aménagement paysager réussi

À l’instar d’une pièce qu’on meuble et décore, aménager le jardin doit se faire de manière fonctionnelle et harmonieuse. Avant toute conception paysagère, il est nécessaire d’identifier non seulement vos besoins et envies, mais également les points forts ainsi que les points faibles du terrain à aménager. Ainsi, pour vous assurer que votre jardin soit attrayant en toute saison et, surtout, qu’il respecte vos goûts et besoins, il est essentiel d’élaborer un plan d’aménagement. En premier lieu, définissez l’emplacement des aires de circulation comme le stationnement et les sentiers.

Deux trottoirs, un principal et un secondaire, sont généralement nécessaires pour assurer les déplacements autour de votre maison. Puisque le regard embrasse d’un seul coup l’ensemble de la propriété, privilégiez des matériaux dont la couleur et la texture ressemblent à ceux utilisés pour votre maison. Favorisez les coloris sobres, comme ceux de la pierre ou des pavés et dalles de béton préfabriquées. Lors de la planification, déterminez l’emplacement et la forme des plates-bandes, influençant grandement l’ambiance, ainsi que les dimensions de chaque aire de plantation.

Pour ce qui est de l’aménagement du jardin, l’unité entre les éléments joue un rôle capital. Il s’agit donc de créer un lieu de vie en harmonie avec votre bâti. Pour bien structurer votre jardin, la première chose à faire est de définir une ossature végétale (haie, arbre isolé, massif arbustif, massif vivace, etc.). Ces éléments confèrent au jardin une identité propre et une mise en valeur des végétaux. Jouez avec les volumes et couleurs des végétaux : sobriété, plante vedette, teinte chaude ou froide. Optez pour les couleurs qui repoussent les profondeurs et agrandissent l’espace. Pensez également à équilibrer l’aspect visuel suivant les saisons, notamment par la création d’un cadre végétal évolutif en échelonnant les floraisons des arbustes et des fleurs.

Comment optimiser l'espace pour créer un petit jardin ?

L’aménagement d’un espace extérieur perdu ou d’une ancienne cour en jardin est souvent affaire d'organisation et d'optimisation de l'espace. Qu’il s’agisse d’une cour ou d’une parcelle de terre non exploitée, organisez votre jardin selon l’existant. Les murs, les haies ou les clôtures composeront le cadre de votre décor. Jouez avec les effets de perspective, les couleurs, les matériaux et les poteries. Dans les petits espaces, bien protégés des vents violents par les murs, un microclimat se créera. Profitez-en pour y installer des végétaux frileux et bénéficiez d’un décor exotique. Choisissez également des végétaux élancés et à feuillages persistants pour cacher les vis-à-vis.

A lire aussi :

Réussir la création de sa pelouse.
Quelles plantes pour son jardin ?
Choisir un arbre pour son jardin.
Les solutions pour se protéger des vis-à-vis.
Les différents clôtures et portails pour délimiter son jardin.
Faire installer une serre dans son jardin.
Les différents systèmes d'éclairage extérieur.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter