Les démarches imposées par le PLU pour la construction d’une pergola

La pergola est une bonne option pour gagner de l’espace en extérieur tout en augmentant la plus-value de votre propriété. Toutefois, comme pour toute construction, cette dernière est soumise à certaines règlementations. Dans le cadre de notre dossier sur la législation propre au paysagisme, retrouvez les lois propres à la construction de pergolas..

Ce qu’il faut savoir sur la pergola

Il est important de savoir que ce type de construction peut être catégorisée comme un abri de jardin. À ce titre, elle doit suivre des normes préétablies. Cependant, avant de se pencher sur l’aspect juridique, il est nécessaire de déterminer quel type de construction privilégié. Réalisable en diverses formes et hauteurs, la pergola peut être adossée à la maison ou construite en autoportée pour plus d’intimité. Selon la place que vous lui consacrez, cette construction peut servir de support pour les plantes, de pause de promenade, de salon d’extérieur et même de salle à manger d’été.

Avant de lancer vos travaux, déterminez l’espace disponible à la construction. Selon vos attentes, vous pouvez également faire des calculs pour déterminer au mieux le taux d’exposition au soleil et les zones d’ombres nécessaires. Selon vos attentes, vous pouvez réaliser la pergola en divers matériaux. Le bois et le fer forgé sont conseillés si vous souhaitez utiliser la construction pour faire pousser des plantes. Le PVC convient pour des constructions qui seront utilisées à court terme. Dans le cas où vous souhaiteriez faire de votre pergola un lieu de détente à part entière, vous pouvez la réaliser en aluminium et y installer des bancs ou une table de repas et des chaises.

Loi et pergola

Comme pour toute construction, il est important de s’informer et de se déclarer auprès de la mairie. Pour ce type de travaux, les démarches imposées par le PLU pour la construction d’une pergola doivent être suivies à la lettre. Avant de commencer la construction, vous devez déterminer la taille de la bâtisse. Dans le cas où cette dernière fera moins de 20 m2, vous n’aurez qu’à faire une déclaration auprès de votre mairie. Dans le cas contraire, il faudra demander un permis de construire. Si vous souhaitez construire une pergola alors que votre maison se situe à proximité d’un monument classé, l’autorisation d’un architecte des bâtiments de France sera nécessaire en plus du permis de construire ou de la déclaration de travaux.

Pergola

Au dessus de 20m² il est nécessaire de réaliser une demande de permis de construire.

Il est important de savoir que les démarches pour la construction de n’importe quel type de pergola sont les mêmes. Toutefois, si vous ne respectez pas la législation pour ce type de travaux, vous pourrez écoper d’une amende de 1 200 à 300 000 € en plus des frais de démolition de l’ouvrage. Le non-respect des normes vous coûtera également de 200 à 300 000 €, sans compter le prix de la destruction de la structure.

Articles à lire aussi

La législation relative à la plantation d'arbres et de haies
Quelle démarches pour l'installation d'un abri de jardin ?
Abattre un arbre : les règles à respecter
Les normes relatives à la pose de clôtures et portails
Installer une véranda : les taxes et démarches administratives
Les démarches pour la construction d'une serre
Les normes de sécurité à respecter pour la pose d'un portail automatique
Les règles pour la construction de murets
L'éclairage extérieur : les normes à respecter

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter